24h du Mans 2013

Ça fait un an que j'avais un poil abandonné le site mais un week-end end comme les 24h du Mans ne peut pas passer aux oubliettes et surtout ne peut pas ne pas être partagé avec les malheureux qui n'ont pas pu y aller... et oui Tof, tu vois, j'ai pensé à toi !!

 Soyons bien clair : ceci n'est pas un résumé des 24h du Mans Moto 2013. Ceci est le récit de comment j'ai vécu ces 24h Du mans Moto 2013. Vous n'y trouverez auncune information sur l'évolution de la course ni données techniques.

 Je vais essayer de n'oublier personne mais d'avance, n'hésitez pas à me le signaler et je corrige. Ou alors c'est que vous le méritez pas ! Des photos, des liens.. welcome !

Bon, commençons 

Comme 2011, j'opte pour le train pour monter au Mans après avoir étudier pendant des heures toutes les autres possibilités.

 Le ton est donné : départ à 5h du mat de la maison le vendredi matin ! M'en fous, je suis motivéééééééée !!! Et puis, solidaire, ma Cécé de Dijon a mis le départ à cette heure-ci aussi !

 Le trajet passe vite entre la mise en place des ongles (même si j'ai mis plus de temps à chercher celui que j'ai fait tomber et jamais retrouvé), les SMS avec Cécé pour savoir comment avance son vernis à ongle, (top synchro les blingsblings!) et l’inventaire de mes voisins suisses de toutes leurs tromperies et sauteries jusqu'au détail de la forme du ticket de métro (là j'ai hésité à leur sortir ma carte mais ça aurait éveillé leur soupçons et ils auraient parlé moins fort).

 Comme j'ai des amis formidables, que je ne peux citer sinon, vous risquez de me les piquer, j'échappe au transfert gare de lyon/ Montparnasse et profite de mon chauffeur privé qui va m’amener directement à l'entrée sud du circuit.....comme quoi la solidarité motarde n'est pas un mythe !!!

 Ayant plus de chance que lui, il me pose à l'entrée et lui .. repart là bas, vers Paris, travailler. Il en faut....Il est enfin temps pour moi dereentrer dans la grande aventure de ces 24h du Mans 2013 avec le team RAC 41 

 

une fois entrée sur le circuit....

Ni une ni deux, SMS à Dom et me voilà entrain d'attendre Daniel et François les pros de l'intendance qui sont partis aux commissions afin de faciliter les petites et grosses commissions justement, de Mesdames !

 Mesdames, on va en parler, mais pas trop, car c'et un sujet délicat auquel je n'ai pas envie de donner d'importance mais qu'on ne peut occulter.

camion ipone.jpg

 Je pose donc mon gros sac (même si je l'ai restreint, y a une livraison de chocolat à faire donc, c'est pas de ma faute s'il est gros en fait!) à l'hospitality Ipone. J'avais bien vu les photos mais là, ….wahouuuu ça pète quand même en vrai !

Bref, ne nous perdons pas trop dans les détails, François m'accompagne au box et là, rewahou of course : Ze camion RAC 41  ! Le vrai ! Le vrai comme pour les Vrais teams !!!! Cette fois-ci, c'est mon vrai team à moi !!! J'en fais officiellement partie ! Et vous savez pourquoi ???? (bah oui y en a qui savent pas encore!), c'est parce que c'est mon Dom , mon Dodo, mon grand frère Ze Team Manager ! 

Et il est là !!Pile devant ! Eh eh, le hasard fait bien les choses !!

Dom entreprend de me présenter les lieux et les membres du team... on commence par … euh pleins de gens, puis.. Mesdames.... puis d'autres gens. Le pilote va partir rouler, Olivier De Poorter, donc on le verra après....Puis ouf ! Des gens que je connais ! Ann, notre responsable communication à qui on doit le suivi de la vie sur le paddock quand on y est pas encore (et même quand on y est d'ailleurs) et des magnifiques photos (Merci pour toutes celles que tu m'as fournies) !!! Il y a aussi Gaby et Jimmy ! Gaest le préparateur des motos. J'apprends que malheureusement, son travail va être limité à une seule vu la dernière photo de la première... Jimmy a la lourde tache d’être coach Pilote dont un belge, Olivier et un Haut savoyard, Mathieu Charpin! Espérons que ce soit simple avec le dernier !

Jimmy Petit

coach Pilote

Ann

Responsable Communication Traductions Photos Redactrice en chef du magazine Ride-R

Gab

Préparateur Moto

Les pilotes

Pas facile de trouver sa place quand on débarque au milieu d'une équipe de tout pleins de gens qui se connaissent d'avant et qui au pire cohabitent depuis 4jours déjà. Heureusement pour moi il y a... : Ficelle !!!!! La Dog Mascotte !!! ou la string Race comme dit Ann....Cependant, Ficelle est couchée sagement avec son pass et son t-shirt aux pieds de Mesdames....Super pratique les chiens pour engager la conversation!!!! Sauf que là, bah là, ….. non.  

image-2.jpeg

La moto revient, il est l'heure d'aller manger.... et Paf: Pavé de saumon ! Trop bon ! C'est pas gagné pour avoir le ventre tout plat ! Grrrr, c'est malin !!!

Grâce aux contacts d'Ann, la FIM doit passer faire des essais vidéos. Alors on se prépare doucement ! Les tenues d'umbrellas arrivent enfin une fois que Gaby les aies cherchées pendant une heure un peu partout ! Toujours bien coordonnées, Cécé arrive aussi !!!! Retrouvailles 3 semaines après avoir fait « panneau » au FSBK de Dijon et là..... bah mes amis.... ça cartonnnnnnnne ! Les tenues nous vont bien mieux qu'aux mannequins de Yamaha ! On croirait presque des pros !

On se dirige vers le box et là déjà.... on prend un peu la mesure de ce qui nous attend! Et pourtant on est pas loin !

L'effet se confirme en entrant dans le box ! Tant chez Messieurs que chez Mesdames! Dernier ajustement avant de jouer Cendrillon, j'entends une petite voix toute douce derrière moi: «Zouzou? C'est toi Zouzou?» et là, stupéfaite d'autant de douceur à travers ces bruits de grosses accels et de mâles soudainement partisans de Yamaha, nous nous retournons et découvrant un petit bout de femme qui me dit: «Je suis la femme de David Brière du team des pompiers (qui sont nos voisins de box) et j'adore lire ce que tu marques sur FB» . Bah voyez vous, c'est le plus beau compliment de tout mon week end! Une fan de ma prose, quel honneur!!!!Cool

15-ann.jpg

 Comme il reste une heure avant la visite des stands, nous repartons zieuter les concurrents... bon OK, OK, soyons honnêtes, on part plutôt dégoutter nos concurrents. J'en profite pour faire un petit coucou à mon mécano préféré quelques box plus loin . Comme chaque team qui roule en R1 cherche à nous récupérer, retour au box où on ajoute la touche finale : nous voilà à la pointe du tunning avec nos stickers RAC 41 !!!!

Du coup on repart en balade de l'autre côté, histoire de bien montrer que seul le RAC 41 a obtenu les tenues officielles!!! J'ai rarement été aussi fière!

 On arrive même à être surprises en voyant notre reflet!!!

563546-362947527171746-886975726-n-1.jpg

On arrive même à être surprises en voyant notre reflet!!!

16-ann.jpg
image-55.jpeg

                    Et on passe du coté obscure du portail, celui du grand public.... enfin juste à la limite!

   Le marché des t-shirts de marque de moto n'a pas de souci à se faire, il y a comme une petite queue (sans mauvais jeu de mot SVP) qui se forme auprès de nous pour faire des photos! Je dois admettre que j'ai été agréablement surprise par l'absence de phrases trop débiles ni déplacées ainsi qu'aucun gestes à réajuster. À part bien sur M. Tricolore, fan inconditionnel de Cécé !

 

Le grand moment va commencer: ouverture de la voie des stands au public:

On grimpe sur la moto: pour moi, pas de problème : je suis en short ! Quand vient le tour de ma co-pilote, là, bah on rigole vachement plus ! Eh eh !!! premier inconvénient de la jupe ! Le 2ème s'annonce de suite, assise derrière moi, la jupe a comme tendance à remonter ! L'avantage c'est que ça va nous tenir en haleine pendant 2 heures ! On pourrait croire que c'est de sourire face à toutes les demandes de photos qui est dur, eh bien non, c'est de ne pas trop bouger pour ne pas laisser ma Cécé cul nu !  

1237010-4904301544427-299939089-n-1.jpg

Pendant 2 heures nous nous livrons à une étude approfondie de celui qui aura la palme, Oki, maintenant je le reconnais, c'est le tien qui a gagné quand même. Dommage qu'on aie pas noté sa phrase culte !

 Pendant 2 heures également, Ann va jouer le service d'ordre, répétant inlassablement, « pas trop proche de la moto et pas trop près des jeunes femmes.... »... quelle foule en délire !  

Jamais vu une visite des stands avec un tel fouillis ! Autant de gens devant que derrière les pilotes ! Jusqu'à ce qu'on recule la limite et donc les pilotes, un peu plus près de nous ! Et nous sauve du micro ! Merci Mathieu de l'avoir intercepté ! Ouf !  

Notre team Manager semble satisfait, la presse s'est chaque fois arreté devant nous ! Un grand merci à :

 

Il est temps de ré-intégrer des vêtements dits «normaux»! apéro, repas. Je fais un peu plus connaissance avec quelques membres du team ainsi que Pascal, notre hôte Ipone .... Ann au boulot sur ses photos, avec Dom et Jimmy nous partons prendre la mesure chez les fous. Nous ne devions pas être dans le bon quartier, il y avait peu de fous juste des imbibés.

Avant de sentir trop de substances diverses et variées sur nos vêtements, retour à l'hospitality pour une nuit de sommeil avant la grande journée.

Samedi matin, le roi, sa femme et le p'ti... (!!!) ah non , c'est pas ça....

Samedi matin, derniers préparatifs, la moto est prête, les pilotes aussi, nous nous rassemblons tous afin de faire la fameuse photo de groupe, Ficelle en tête et elle, est autorisée sur toutes les photos !( CQFD Mesdames! =>Pour plus de précisions, merci de contacter l'auteur de ce beau texte !

 Cécé n'a pas pu venir avec nous pour ce départ mais ce n'est que partie remise j'espère.

1229974-447176412066408-1829919725-n.jpg

Ligne 24, notre cher team manager réhydrate notre demoiselle de ligne avant qu'elle ne s'écroule comme les autres, un mécano japonnais lui, s'écroule pour de vrai mais sans bobo, Olivier arrive, on place la moto. Pilote serein, Umbrella Girl aux anges, Copine Ann aux anges aussi, Team Manager, serein aussi semble-t-il, Papa du Pilote, un poil moins serein, Chérie du pilote restée au box, morte de stress.

au moment du départ...

Stressée La chérie d'Olivier ?????

Évacuation de la piste, alignement des pilotes, montée du stress pour tout le monde. Compte à rebours. Le drapeau s'abat ! Les pilotes s'élancent. Olivier va gagner 10 places d'un coup avec un excellent départ !

guillaume-photo.jpg

Voilà, on est parti pour 24h. Les pilotes comme chaque membre du team vont repousser leur limite afin de donner le meilleur de soi même par amour de ce sport avec tous les risques et les sacrifices qu'il demande.  

On regarde les premières images de la course sur l'écran du box, premières chutes, premier classement.

C'est alors qu'Olivier revient déjà au box ! Problème de frein ! C'est l'effervescence !clic clic, hop tac et il repart. Malheureusement, il revient très vite, la mécanique n'étant pas (encore) mon domaine, je ne peux pas mieux vous dire exactement ce qui ce passe. En observation dans le fond du box, je suis alors interrompue dans mes pensées quand on m'aboie dessus. Ayant été élevée dans un esprit de dialogue et de respect, je ne me sens pas tout de suite concernée. Nouvelle attaque. Posément ,je vais avec mon langage, exprimer ce que j'en pense.... Puis je rejoins Ficelle qui bronze à l'arrière du box ! Je pose les talons hauts, remets un bon vieux jean. Fin de mon rôle. Je peux me poser au soleil avec Ficelle pour un bon câlin baveux. J'y suis de surcroît accueillie par des excuses et du dialogue. C'est plaisant de voir que le calme et la diplomatie sont plus efficaces que l'agressivité.  

La course est lancée, je chausse ma 2ème casquette:

                              "Massouilleuse de trapèzes de team manager".

Je constate qu'une barrière a été mise en place afin de délimiter l'espace mécano, je me cale contre la paroi, le problème des freins persistent apparement, je vais en quête d'information aupres de mon team manager préféré qui doit être justement un poil tendu.

                                     Et voilà-t-i pas que je me refais aboyer dessus par une jeune rockette.. sans rentrer dans les détails, je capitule face à l'hostilité des résidentes.


Il est temps pour moi de profiter un peu, je m'en vais voir mon copain Nico  à l'autre bout du paddock ! On aura un peu plus de temps pour blablater avec la délicieuse odeur de bons gateaux qui finissent de cuire ! Ils en ont de la chance les teams du PLV ! 

Avec Nico au PLV! ce n'est que la photo qui est à l'envers!

Medhi

Cameraman jamais sage!

Lolo et Medhi et Dom

ah si , des fois ils bossent!

C'est à l'heure où mon cher Lolo me bipe ! Rdv pris à l'hospitality. Je les y retrouve. Et oui ! Comme en 2011, il s'est associé au meilleur des caméraman, j'ai nommé Ze Famous Mediator! J'ai vraiment de la chance d'avoir des amis comme ça : aussi connus que simples et sympas ! Lolo ayant fait l'éloge de ma tenue de travail , je ressaute dedans pour mieux expliquer ce que Lolo exprime en parlant du regard des gens.....Message compris ! 

De retour vers la course on croise le pilote rouge, qui me dit «  c'est fini « . Hummm ? Son relai ? Bon …. On va même se tenter un micro interview devant le magnifique camion du RAC 41 mais ça manque un peu de silence autour de nous !  

Je rejoins Dom et là, la sentence tombe ! Abandon ! La moto est trop dangereuse et on ne peut résoudre ce problème de frein , ils ont essayé toutes les solutions. À contre cœur, l'âme en peine, nous arretons officiellement la course après 2h30 seulement.

                                      L'ambiance est un poil morose mais c'est malheuresement la loi de la course.

Le box est rangé, on se retrouve un peu tous autour de l'apéro, à la santé de nos pilotes sains et saufs.

                           Ann fait une pause dans ses 1500 photos du jour et on part avec Audrey toutes les 3 en quête de Pierrot pour constater après avoir fait tout le tour du paddock, qu'il roule .. bah oui la course continue pour certains...

J'en profite pour refaire un petit coucou à Kévin, histoire de voir si j'arrive à lui piquer sa belle polaire au cas où il ferait un peu froid pendant que lui sera occuper à bosser !z'ont pas froid ceux bossent ! Je lui fais un peu le topo de ce qui nous arrive et là il a l'air un peu fou de ne pas pouvoir regarder et trouver Ze solution. Vu mes connaissances poussées, je suis un peu coincée pour lui donner réponses à ses questions mais je le piquerais bien à la concurrence pour donner une chance de faire repartir cette R1.

La nuit est tombée, la course progresse, les chutes sont déjà nombreuses, après le repas, On discute un peu avec Pierrick  et Speedy . Les membres du team partent un peu chacun de leur côté, je m'échappe avec mon ami Laurent  pour un moment privilégié en tête à tête. Plus tard, je rejoins Dom qui m'explique un peu les discussions qu'il a pu avoir avec différents membres. 

 Une chose est sure et certaine: Dom est réellement un excellent Team Manager avec les bonnes décisions, les mots justes pour faire avancer les choses et les mentalités, surtout face à une situation difficile dont il a hérité récemment.

 3 heures du matin, la nuit avance, je vais me coucher. A défaut de parvenir à dormir, la nuit sera propice à la réflexion sur la déception humaine tant masculine que féminine, la satisfaction d'avoir autour de moi des gens si biens et le réel plaisir d'avoir rencontré des chouettes amis encore ce week end, tout cela au son du micro qui commente la course toute la nuit et permet de savoir un peu où en sont les copains pour qui l'aventure continue!

Le matin confirme mes pensées.

Mon sac est prêt à nouveau. Il est toujours aussi gros malgré qu'il n'y réside plus un gramme de chocolat mais je ramène un magnifique cadeau....

 

Derniers Moments avec ceux que j'aime : Dom, Lolo et Ann sont là.


A tout malheur, quelque chose est bon, n'ayant pas besoin d'attendre la fin de la course, je repars en fourgon avec Mathieu. Un direct Le Mans et notre Haute Savoie. Pas de galère à trouver le tram pour aller jusqu'à la gare, pas le plaisir de courir apres le bus en transfert à Paris, pas besoin de découvrir le voyage en bus entre Bellegarde et le point final ! Et grâce à ma super maman, billet remboursé !

Je bats tous mes records de vessie ! 7H sans pause pipi ! Petite sieste avec en fond, de la musique qui incite au voyage, quelques mots échangés (mais pas trop) avec Mathieu me permettent de faire connaissance avec ce pilote renommé et quasi voisin, tout en regardant défiler les longues routes toutes droites. Me voilà à 19h15 chez moi . Je retrouve mon fiston d'amour qui a passé un super week-end avec sa super Mamie, un repas tout prêt et très bon des images et des émotions plein la tête et le cœur sur un nuage malgré encore une petite leçon à apprendre.

Je ne sais pas du tout encore de quoi sera fait exactement la saison prochaine mais une chose est certaine, c'est que j'ai des amis vraiment formidables.

 

 

 

3 votes. Moyenne 4.33 sur 5.

Commentaires (2)

1. David 29/09/2013

Très bien ton site et tes dernières péripéties au Mans, on a l'impression d'y être. J'espère que ta saison 2014 sera pour toi riche en émotions et en récits à faire partager.
Bonne continuation.

2. Michel GRIMAUD (site web) 27/09/2013

Hello, Zouzz.
Rien à ajouter. On reconnait bien là ta plume alerte et malicieuse.
Ne pas lâcher l'affaire surtout.
Prochaine fois, j't'arrose d'images.
Beez
Mitch

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×