24h du Mans 2011

Bon.. bon .... vous êtes prets tous ????

 Alors hop! C’est parti! Tout le monde avec moi dans le train, je vais vous raconter mes premières 24h du Mans!!!                               affiche-24-heures-moto-2011-1.jpg

  Attention au départ!

Alors me voilà partie en train... 2 changements dont celui de gare à Paris... l’aventure débute.... surtout que mon 2ème train a déjà du retard!!!! ça me donnera un petit aperçu de la vie parisienne pleine de stress!!! La course commence déjà pour moi à travers la gare Montparnasse mais j’ai mon train in extrémis, ouf! Cette fois, c’est parti pour de bon, le Mans, j’arrive!

Arrivée 15h..Laurent a un peu de retard.. Laurent, c’est le gars super sympa qui n’aime pas les femmes parfaites artificiellement... bon on va pas parler trop boulot.... mais aussitôt la conversation tourne autour de ........la moto ! Bravo, Z’etes trop forts!

Une fois devant le circuit, je retrouve Guillaume qui me donne mon pass. Après une logique imparable du gardien, je pénètre dans le paddock.. et là .... croyez moi, c’est pas facile! Il y a des semis partout, des camping-cars, des motorhomes, des hospitalitys ..  paddocks-1.jpg

Bon .. première étape, repérer les numéros des box et trouver celui de Dom... et celui de « mon pilote »....(.eh oui !!! j’ai un pilote! Je vais avoir le droit de me rendre un peu utile et ça, c’est top!!!!!) j’avance en attendant qu’au moins un des deux réponde à mon sms!!!!  

Box de mon pilote....: que des italiens....But I understand very well English avec accent italien..... je traversele box vers la pitlane, zieute si je vois Dom par là .. bah non ..... pfff là , ça devient dur pour une grande timide comme moi, perdue au milieu de tous ces gens que je connais pas quoique quelques têtes me soient familières .... et là ..ouf le téléphone sonne.. et c’est mon Frérot Dom!

On se retrouve rapidement, puis je trouve le camping-car de « mon pilote ».... présentation rapide de son ours.... autrement dit un autre pilote ....On discute un moment puis il doit aller rouler... j’en profite pour faire le tour de mes connaissances....

Cela m’ammène au box 35.. celui des hauts-savoyards!

J’y retrouve Dam’s... et puis quelques vieilles connaissances faites au Vigeant, l’année dernière autour d’un verre et d’une piscine... ;-)

"Blabla blabah non , z’ont pas besoin ,blablabla ben oui avec plaisir!"... et me voilà enrolée comme umbrella girl pour un team de chez moi ! Trop fière! Et puis le bleu de la R1 du team Yam 74 me va plutot pas mal, ça me permet de m’assortir avec le bonhomme Michelin!

                                            313427-226651620725356-100001415594296-657190-591570944-n-2-1.jpg

Voilà venu le moment où j’en profite pour remercier tout le team qui m’ont super bien accueillie!!!!

La visite des stands se passe donc super bien, quelques crampes aux joues à force de sourire mais c’est la rançon de la gloire! Et en plus, il n’a même pas fait froid cette fois!

                                               309502-2260015752331-1606547139-2239652-849922122-n-2-2.jpg

Le hasard faisant bien les choses, le box du team 74 est à coté du box de mon ami facebookien Lionel, mon petit belge... et co-pilote de mon autre ami facebookien belge: Oli..(sauf qu’Oli, ben j’ai l’ai bien remarqué mais j’ai pas fait le lien !!!!! rhhhoooo flûte alors!)

                                                302572-116856755088876-100002936571676-109345-877435632-n-2.jpg

Je mange avec le team 74 puis je vais visiter mes amis de la power cup! J’y retrouve Aurelien avec qui on jouera les hors-la-lou à passer par dessus la grille face à un gardien dont la présence est symbolique, plutôt que de faire tout un long tour..bah c’est pas comme si on avait pas le droit,on a nos pass valable des deux côtés de la barrière!....

Direction la vogue, très limitée, où on peut avoir un échantillon de la population imbibée du camping.... après avoir vu une démonstrtion particulière du pseudo karting, on retrouve Dom et Pablo.... Heureusement Pablo va soigneusement finir son verre consigné et ne pas l’égarer ! Il me l’offre (car je ne voulais pas garder ma canette vide de nestea comme souvenir....)Ça sera mon trophée, seul souvenir concret que je ramenerai étant donné que je n’ai pas eu (pas pris...) le temps d’aller au village.  

Il est l’heure d’aller dormir un peu. Que de choses en une journée et ... il y a une course le ledemain .. je rejoins le camping car.

La nuit est fraiche, le sommeil sera très difficile à trouver .... bah .. comme d’hab sur circuit !

 

Le lendemain, je passe à la Michelin power cup mais ils sont tous parti voir les 1000 rouler, pas grave! Je croise au moins Erwan, qui passe par là .... cool! Il me fait la bise, je me sens VIP!   

J’ai rendez-vous avec le team 74... l’heure du départ approche, je tente «  the famous » short doré....Il fait chaud au soleil, je me sens utile pour apporter un peu d’ombre à Micka, le pilote qui va prendre le départ...(et qui cette fois n’a pas le temps de me jeter dans la piscine)...et puis.. c’est parti pour 24h!                                                                       316083-226650374058814-100001415594296-657189-2093730823-n-2-1.jpg

Je retourne voir le box des italiens, dorénavant c’est là que je vais essayer d’etre utile, mon pilote m’a expliqué pour son casque, je crois que j’ai tout bien compris, je suis prête.....

Il a pris le départ aussi, il est d’ailleurs bien parti, je calcule à peu près son retour et squatte avec Dom dans le box d’à coté....  

Voilà , la course est lancée et va donner son rythme.  

Dans les coulisses, ça grouille de partout ... j’arrive à retrouver Laurent pour discuter un bout et boire un coca, ça remplacera le repas que j’ai loupé à midi ! Je le présente à Dom. Pour une fois que c’est moi qui fait les présentations!

Le temps d’une pause clope, (eh oui... Dom a commencé à arreter de fumer depuis juillet !) mes deux amis discutent du mini reportage que va tourner Laurent sur l’activité de Dom lors des courses d’endurance, c’est à ce moment, que l’occasion m’est donnée d’admirer un instant un beau drapeau anglais, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on roule en triumph....

Après que mon pilote aie pris son relais en début de soirée, j’en profite pour filer à la remise des prix de la michelin power cup! Ça me fait plaisir d’y retrouver la fine équipe et leurs cerbères....   

Petit retour vers les box pour voir si on a pas besoin de moi. J’apprends que malheureusement le team 74 a dû abandonner sur une casse. Et mon pilote me libère de mes obligations.

Au final, je ne l’aurais que « peu aidé ».... Les italien/ne/s doivent mieux cuisiner les pâtes ....et mieux masser. Quoique je me défende pas mal pour la petite Haut-Savoyarde que je suis.... (surement un vestiges de la période où nous fumes nous aussi italiens...) (ndla: et là, ceux qui me connaissent un peu imagineront certainement facilement un petit sourire narquois au coin des lèvres au moment où je vous raconte ce passage...)

Je décide de m’offrir un sandwich avalé vite fait et retrouve un moment Jean Luc et Joce... ensuite, nous nous dirigeons tous les trois sur le pauvre scooter, faire une dégustation du punch de Nat à la power cup...le mythique punch.... on va y danser un moment.. puis les cerbères entrent en jeu.... je leur laisse leur bout de gras... je décide d’aller me coucher un moment....  

Les pilotes sont la aussi pour un moment de repos même si leur relais sont décalés...on tente de faire marcher le compex et puis un peu d’huile à l’arnica sur les muscles tendus et je m’allonge.... mais le sommeil n’est pas au rendez vous encore.... les irréductibles de la power cup sont en partance et me cherchent pour aller voir rouler de nuit, je vais enfin pouvoir voir un peu la course et découvrir quelques virages du circuit!  

Malheureusement, la nuit ne permet pas de reconnaître où sont mes pilotes préférés mais elle donne une sorte d’aura à la course. Dans la nuit noire et tiède, les phares se suivent, se doublent, les pilotes semblent être devenus des automates qui connaissent par coeur chaque mètre de la piste. J’essaye d’imaginer ce qu’ils peuvent ressentir.... j’ai l’impression d’être dans un rêve... Que c’est bon de vivre ses rêves.... de vivre son rêve de l’intérieur....  

Là, je sais que vous m’enviez tous ! Ou presque puisque je sais que ma maman est une fidèle lectrice bien qu’elle ne concoive pas cette passion!

  Il est 4h du mat .. je retrouve mon lit pour de bon et je vais avoir la chance de trouver des brides de sommeil entre chaque passage des pilotes ....

 

Le lendemain, je repars avec Fred direction la maison par les longues nationales... je boucle mon sac, passe voir Dom qui bosse toujours, je dis aurevoir et merci pour leur accueil, fut-il au minimum au team italien.

J’envoie quelques sms pour dire à tous que je me sauve car je n’ai pas le temps de faire le tour , les paddocks sont trop grands!.. je rejoins Fred qui heureusement est plus en forme que moi ! Nous partons à trois véhicules mais à la première pause, on enquille la route de notre côté . La fête est finie.... la vraie vie va reprendre.... j’arrive a temps pour récuperer ma petite vie à une heure tout à fait raisonnable... demain, je serai au boulot ....  

 
 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site